cover
  ∨ À débattre Opinion

Que penser des Expériences de Mort Imminente (EMI) ?

Les EMI nous rappellent que notre perception quotidienne est très en deçà de la réalité, et leurs éléments caractéristiques sont très cohérents avec la foi chrétienne.
  • 1. 

    Les EMI (« Near Death Experience » - NDE - en anglais) sont des expériences aujourd’hui bien connues, attestées dans toutes les cultures et sur tous les continents, et sur lesquelles on a maintenant de nombreuses études et plusieurs milliers de témoignages convergents.

  • 2. 

    Les témoignages reprennent en général une partie des éléments caractéristiques suivants : « sortie » du corps, rencontre d’âmes de défunts et reconnaissance de visages connus, « passage » dans un tunnel sombre au bout duquel rencontre très attirante avec « une lumière », décision de retour « difficile » tant le passage ressenti comme « définitif » et sans retour semble attirant.

  • 3. 

    Ces phénomènes étonnants ont beaucoup d’intérêt car ils rappellent que notre perception du quotidien est très en deçà de la réalité : après la science qui a montré que nous n’avons accès qu’à une partie infime du cosmos, et la foi qui enseigne que le Paradis terrestre et le Paradis céleste nous échappent aussi, les EMI confirment l’existence d’un réel élargi à l’approche de la mort.

  • 4. 

    Les EMI qui se situent « au seuil » de la mort, et non « après », ne disent pas tout de notre destin au-delà de la vie présente, mais l’ensemble de leurs caractéristiques recoupent parfaitement la doctrine chrétienne sur la mort qui enseigne la séparation de l’âme et du corps, l’immortalité de l’âme, la communion des saints et un jugement particulier dans l’amour et la vérité.

  • 5. 

    On constate de très bons fruits spirituels à ces expériences et la majorité des personnes ayant vécu des NDE se convertit en général dans les semaines ou les mois qui suivent, et n’ont plus peur de la mort.

  • 6. 

    Il faut cependant bien se garder d’assimiler ces EMI avec l’expérience authentique de la foi, qui n’a nullement besoin d’expériences extraordinaires pour être forte, grande et vraie.

1

commentaire

posté

Eric 29/04/2016 15:39

D'accord avec vous pour dire que nos perceptions sont très en-deçà de la réalité ! Personnellement, je me méfie un peu de ces expériences, même si la concordance des témoignages est remarquable. La croyance en la Résurrection fait partie de la Foi !

... Voir plus ...
bubbleRight aleteia Mgr André-Joseph Léonard

Monseigneur André-Joseph Léonard est né à Jambes (Namur) le 6 mai 1940. Il est le dernier d'une famille de quatre fils, tous devenus prêtres diocésains.
Licencié en théologie de l'Université grégorienne à Rome, docteur et maître agrégé en philosophie de l'Université catholique de Louvain, membre de la Commission théologique internationale depuis 1987, il est nommé évêque de Namur le 7 février 1991, puis archevêque de Malines-Bruxelles le 18 janvier 2010.

Pour proposer un contenu intéressant sur ce thème

cliquez-ici