cover
  ∨ Théologie Marie de Nazareth

Pourquoi dit-on que Marie est « Toujours Vierge » ?

Dieu a voulu la virginité perpétuelle de Marie, confessée par toutes les Églises d’Orient et d’Occident, comme un signe essentiel pour éclairer et faire comprendre son rôle unique de Mère de Dieu et de mère des hommes.
  • 1. 

    L’Église confesse depuis l’origine que Marie est « la Vierge du Seigneur » et toutes les icônes de la Mère de Dieu la présentent « aei parthénos » (Toujours Vierge), mais l’affirmation dogmatique de cette virginité totale et perpétuelle de la mère de Dieu avant, pendant et après l’enfantement de son Fils ne s’est imposée unanimement que progressivement chez les Pères de l’Église, puis dans plusieurs conciles et dans le Magistère de l’Église.

  • 2. 

    La conception virginale de Jésus n’a jamais fait débat. Elle est très puissamment affirmée par l’Évangile. C’est le signe essentiel, annoncé par la célèbre prophétie d’Isaïe 7,14, qui convient pour exprimer le mystère de l’Incarnation du Fils unique de Dieu.

  • 3. 

    La virginité in partu, dans l’enfantement, est mise en relation avec la Résurrection. Jésus sort victorieux du tombeau comme il sort du sein inviolé de sa mère. Cette connexion des mystères, si essentielle aux yeux de Pères de l’Église, échappe souvent aux chrétiens d’aujourd’hui. Noël est incompréhensible sans Pâques.

  • 4. 

    La virginité post partum, après l’enfantement, a toujours été tenue par les Pères de l’Église et la Tradition, mais trois expressions du Nouveau Testament ont suscité quelques objections, sans troubler la foi des premiers lecteurs attentifs de l’Écriture qui connaissaient le contexte : les mots « premier-né » (Luc 2,7), « jusqu’à » (Matthieu 1,25) et la question des « frères et sœurs de Jésus » (Marc 6,3 ; Matthieu 13,55). Les deux premières objections n’ont pas beaucoup de poids : car Jésus « Premier né » ne signifie pas qu’il y a eu un second enfant. Et dans la Bible, l’expression « jusqu’à » ne signifie pas forcément un changement subséquent, mais une mesure de temps.

  • 5. 

    La question des « frères et sœurs » de Jésus appelle une réponse plus argumentée qui prend en compte plusieurs arguments forts : Jacques et Joset sont appelés frères de Jésus mais ils sont sûrement les fils d’une autre Marie ; Simon et Jude sont des cousins du Seigneur selon Hégésippe ; L’Évangile mentionne aussi des « sœurs » ce qui supposerait au moins sept enfants, qui ne sont jamais appelés « fils ou filles de Marie » ; enfin, Jésus n’aurait pas confié sa mère à Jean au pied de la Croix (Jean 19, 26) si elle avait eu de nombreux autres enfants ; tout cela vient en fait de l’absence de mot en hébreu ou en araméen pour dire « cousin » ; dans le grec du Nouveau Testament, le mot frère a souvent une signification qui n’est pas biologique.

  • 6. 

    Même si le sujet revient régulièrement comme un « scoop » dans la presse ou les ouvrages de vulgarisation, les Pères de l’Église ont déjà tranché la question dès le Ve siècle, avec, au-delà de toutes ces raisons bien fondées, l’argument de bon sens que toutes les Églises apostoliques d’Orient et d’Occident confessent et reconnaissent depuis toujours : Marie n’a pas eu d’autre enfant car elle est « la Vierge du Seigneur », qui lui est totalement consacrée.

  • 7. 

    Au-delà du signe il faut comme toujours chercher le sens profond : Marie, Vierge et Mère, est le modèle admirable de l’Église. Sa virginité parfaite est le signe de sa foi que nul doute n’altère et le signe de son entière consécration à Dieu qui est au fondement de sa mission unique de Mère de Dieu et de mère des hommes. Elle n’a selon la chair qu’un seul enfant, parce que selon l’esprit, elle est appelée à devenir la mère de tous. Sa virginité l’ouvre à sa maternité spirituelle.

13

commentaires

postés

Rémi 17/08/2017 22:40

lilou: J\'ai l\'impression que vous avez consulter l\'Esprit-Saint ! Alors pourquoi ne faites-vous pas part de vos entretien aux papes? SVP étudier le texte hébreux et le vocabulaire oriental du temps avant de vous prononcer sur \"les frères et soeurs de Jésus\". Vous êtes complètement dans l\'erreur.

... Voir plus ...
anne 16/08/2017 20:31

je suis parfaitement étonnée de tout ce que je lis en commentaires... Pourquoi nier la virginité de Marie ? la foi c'est "tout ou rien"... On ne choisit pas ce que l'on accepte de croire ou non.... Je ne suis pas assez calée pour remettre quoi que ce soit en question... Alors, même si je ne comprends pas tout, je prends tout. Les Mystères sont nombreux et nous ne les comprendrons que lorsque nous serons dans l'autre monde, avec nos yeux et notre coeur enfin éclairés. Et quel meilleur moyen d'atteindre Jésus que de passer par sa sainte Mère ? Il l'écoutera toujours, aura toujours le souhait de lui faire plaisir... Je demande autant à Jésus qu'à Marie ou Joseph. La sainte famille est indivisible. Bonne réflexion à tous et toutes. En union de prière.

... Voir plus ...
estelle 16/08/2017 14:52

ah merci pour ce bel enseignement qui me redonne la force d'implorer l'intercession de la mère de l'humanité auprès de notre Seigneur Jésus Christ je suis pleine et bien satisfaite surtout du passage de Ézéchiel le Seigneur fat tout a merveille elle n'est pas une simple femme non ds l'annonciation elle dit bien que tous les ages me dirons bien heureuse bienheureuse es tu maman!!!

... Voir plus ...
Caroline 15/08/2017 16:59

Jacques, Joseph, Simon et Jude sont les fils d'Alphée, le frère ainé de Joseph, ce sont donc les cousins germains de Jésus ! Cousin n'est pas un terme employé en hébreux, ils se disent "frères et soeurs" d'autant qu'ils habitaient aussi Nazareth... Par ailleurs je porte à votre méditation dans la foi : Lc 8,21 "Ma mère et mes frères, ce sont ceux qui écoutent la Parole de Dieu et qui la mettent en pratique" Mt 12,50 "Quiconque fait la volonté de mon Père qui est dans les cieux, celui-là est mon frère, et ma soeur et ma mère" La question que nous pourrions aussi nous poser en supposant que Jésus avait des frères et soeurs 'de sang', pourquoi sur la Croix, confie t'Il sa mère Marie à Jean ? Et alors qu'ils parlent des apôtres, il dit : Jn 20, 17 "Va trouver mes frères et dis leur que je monte vers mon Père et votre Père vers mon Dieu et votre Dieu" Mt 28,10 "Ne craignez pas, allez dire à mes frères de se rendre en Galilée... Ga 3,26 "Car vous êtes tous fils de Dieu par la foi en Jésus-Christ" Rm 8, 29 "Car ceux qu'il a connus d'avance, il les a prédestinés à être semblables à l'image de son Fils afin que son Fils fût le premier-né entre plusieurs frères." He 2, 11-13 "Car celui qui sanctifie et ceux qui sont sanctifiés sont issus d'un seul. C'est pourquoi il n'a pas honte de les appeler frères... Que L'Esprit Saint, Amour du Père et du Fils, vous inspire.

... Voir plus ...
JACQUELINE 15/08/2017 14:48

Je crois que la conception et la naissance de Jésus se sont faites comme pour tous les autres enfants. Je crois que Jésus est fils de Dieu. Je crois que Marie a eu cette mission spéciale de porter et de mettre au monde Jésus : elle l'a acceptée et l'a fait. Je crois qu'à l'époque les femmes pouvaient être violées et que la conception de Jésus s'est faite dans la sérénité. Peut-être suis-je hérétique ?

... Voir plus ...
bubbleRight aleteia Père Guillaume de Menthière

Guillaume de Menthière est curé de paroisse à Paris et s'intéresse beaucoup à la pastorale des jeunes. Professeur de théologie au Collège des Bernardins, il est l'auteur de plusieurs ouvrages, notamment sur la Vierge Marie, tous écrits dans une langue claire et abordable.

Ses livres

Documents de référence

« L’approfondissement de sa foi en la maternité virginale a conduit l’Église à confesser la virginité réelle et perpétuelle de Marie même dans l’enfantement du Fils de Dieu fait homme. En effet la naissance du Christ " n’a pas diminué, mais consacré l’intégrité virginale " de sa mère »
(CEC 499)

Pour proposer un contenu intéressant sur ce thème

cliquez-ici

Top Vidéos

Le Cathologue - « La Vierge Marie était-elle vierge ? »
Sujet houleux que la virginité de Marie. Si ce dogme de la foi catholique a été confirmé par le deuxième concile de Constantinople, Jérôme semble avoir un argumentaire sans faille... Ou pas!

Une mini-série présentée par L'1visible, co-produite par Saje Prod et KTO.
star aleteia star aleteia star aleteia star aleteia 4min06sec

Top Vidéos

Frères & soeurs de Jésus.
Bonne vidéo de père Hervé-Marie, frère de la communauté Saint-Jean, sur la question des frères de Jésus qui examine les arguments des deux côtés de la médaille.
star aleteia star aleteia star aleteia 6min05sec

Top Vidéos

La virginité perpétuelle de la mère de Jésus
L’abbé Pagès nous explique les fondements bibliques de la virginité de Marie et répond aussi à quelques objections à ceux qui nient la virginité de Marie après la naissance de Jésus.
star aleteia star aleteia 7min20sec

Top Vidéos

Centre International Marie de Nazareth (CIMDN)
Le Centre International Marie de Nazareth présente, à Nazareth, avec l'aide de toutes les Églises chrétiennes de Terre Sainte et de certains des meilleurs spécialistes marials du monde, un contenu riche et original pour décrire en termes simples, pour le grand public, l'ensemble du mystère de Marie.
star aleteia 2min17sec

Top Vidéos

Jésus avait-il des frères et sœurs biologiques ?
Une vidéo tirée de la série sur le mystère de Marie et de son fils Jésus à travers l’Écriture sainte, par Françoise Breynaert, docteur en théologie.
star aleteia 13min05sec

Top Articles (10)

Sites Recommandés

Achats recommandés

Benoît XVI : « Lâenfance de Jésus »
Benoît XVI : « L’enfance de Jésus »
Dialoguant avec les précédents exégètes des évangiles de saint Matthieu et de saint Luc, le pape Benoît XVI propose son interprétation des récits de l'enfance de Jésus.
star aleteia star aleteia star aleteia star aleteia star aleteia

Achats recommandés

Behold Your Mother
Tim Staples nous transporte à travers les racines bibliques et historiques des enseignements de l’Église concernant la Vierge Marie.
star aleteia star aleteia star aleteia star aleteia star aleteia

Achats recommandés

La Vierge au livre
La Vierge au livre
Et si Marie n'était pas une image d'Épinal, éternellement figée dans un statut un peu désincarné de Vierge et de mère, sans réelle personnalité ni caractère propre ? Si toutes les femmes de l'histoire et du monde, depuis l'Ancien Testament jusqu'à nous, pouvaient découvrir en Marie une parcelle de ce qu'elles sont ?
star aleteia star aleteia star aleteia star aleteia

Achats recommandés

Marie, femme eucharistique
Marie, femme eucharistique
Marie est la mère et l’épouse du Seigneur Dieu. Elle partage la gloire du Fils ressuscité. En mangeant au banquet du Seigneur nous anticipons, en tant que disciples, le banquet céleste du Père. Mais avant de le vivre au ciel, il nous faut comme Marie grandir dans ce mystère indicible à travers la célébration fréquente de l’Eucharistie et la consommation du corps et du sang du Seigneur.
star aleteia star aleteia star aleteia star aleteia

Achats recommandés

Marie de Nazareth
Marie de Nazareth
L’auteur a choisi d’écrire un récit romancé dans le but de donner à connaître et à aimer « celle qui est bénie entre toutes les femmes ». Appuyé sur les données des évangiles canoniques et apocryphes, les visions des mystiques et les travaux des meilleurs théologiens, ce livre d’une lecture aisée permet à tous d’entrer dans l’intimité de Marie.
star aleteia star aleteia star aleteia