cover
  ∨ Théologie Enfer

L'enfer existe-t-il ?

L’enseignement de l’Église affirme l’existence de l’enfer et son éternité. La profondeur du mal dans le monde laisse parfois entrevoir cet abîme où fait plonger le refus de Dieu. Jésus lui-même nous met en garde à de nombreuses reprises dans les Évangiles.
  • 1. 

    Le Nouveau Testament évoque souvent l’enfer dont Jésus lui-même parle une cinquantaine de fois dans l’Évangile : « Luttez pour entrer par la porte étroite, car beaucoup chercheront à entrer et ne le pourront pas » (Luc 13, 23-24). À sa suite, l’enseignement de l’Église affirme clairement et sans ambiguïté l’existence de l’enfer et son éternité.

  • 2. 

    Il y a cependant une grande différence entre l’enfer et « les enfers » où Jésus « descend » après le Vendredi Saint. La descente de Jésus aux enfers est une façon de proclamer la victoire de la vie sur la mort et la délivrance de tous les justes morts avant lui que Jésus entraine par sa résurrection dans le Royaume de Dieu.

  • 3. 

    La parabole du riche qui fait des festins somptueux sans voir le pauvre Lazare qui souffre à sa porte évoque l’irréversibilité du choix que nous faisons au moment de la mort : les peines de l’enfer sont immuables et Jésus en parle comme d’un feu.

  • 4. 

    La miséricorde infinie de Dieu est-elle conciliable avec l’existence de telles peines éternelles ? En réalité, c’est la créature qui se ferme à l’amour de Dieu, qui le refuse librement et qui choisit son destin. Dieu ne prédestine personne à aller en enfer et il veut que tous les hommes soient sauvés, mais il a créé l’homme libre et il s’interdit d’aller à l’encontre de cette liberté. L’endurcissement dans le refus du pardon de Dieu conduit en enfer, mais c’est toute la vie qui prépare ce choix final : on peut pressentir l’existence de Dieu et même son amour et le refuser.

  • 5. 

    La principale peine de l’enfer consiste en la séparation éternelle d’avec Dieu. Le feu de l’enfer existe et Jésus en parle, mais il ne faut pas l’imaginer en un sens trop matériel. Dieu est tout à la fois justice et miséricorde, et le damné reste son enfant. Il semble bien que les peines de l’enfer soient proportionnées aux fautes de chacun.

  • 6. 

    L'existence de l'enfer n'empêche mystérieusement pas les âmes d'être heureuses au Paradis.

  • 7. 

    Plusieurs saints et mystiques ont fait « l'expérience de l'enfer » et la Vierge à Fatima a lancé un appel pressant à prier et à se sacrifier pour les pécheurs. Les avertissements de l’Écriture et de la Tradition sont de même de pressants appels à la responsabilité.

5

commentaires

postés

Olivier 04/03/2017 11:49

Merci pour cette presentation d'une très grande clarté et qui aborde en plus des points rarement traités.

... Voir plus ...
Observateur 10/09/2016 17:43

Oui, c'est ce que je crois. Imaginez mon étonnement le dimanche 4 septembre dernier - 2016 - quand un prêtre invité à l'émission d'évangélisation (supposément catholique) appelée pompeusement "La Victoire de l'Amour" (et qui s'appelait au début du siècle "Évangélisation 2000", émission télédiffusée à 12h30 sur les ondes de TVA, pour l'ensemble de la Province de Québec) a dit que sa "compréhension de l'enfer consistait en ce que le "damné" était simplement renvoyé dans le néant par Dieu" ... . Ce prêtre, qui enseignait une pareille élucubration à la télévision, dans une émission supposément catholique, n'a nullement été inquiété par l'animateur ("qui ne dit mot consent"). Si j'en parle, c'est parce que je l'ai entendu, moi, de mes propres oreilles et que l'enregistrement de l'émission peut être consulté facilement. Est-ce ça la "nouvelle évangélisation" ?

... Voir plus ...
Olivo 17/06/2016 17:02

Bonjour, Merci Mgr pour cet article lucide, remarquablement bien documenté et qui fait réfléchir... Ne perdons jamais l'Espérance en son infinie Miséricorde de vue sans nous déresponsabiliser pour autant. Filialement,

... Voir plus ...
Véro 19/01/2016 14:33
Article impressionnant.
Chaque mot est pesé, mesuré, déposé, à sa juste place.
Tout est dit.

Et pourtant, c'est l'enfer que d'écrire sur l'enfer !
Entre ceux qui vous jettent l'anathème de vouloir faire peur aux pauvres âmes éternelles et qui de toute façon se réincarneront !, doctrine New Age, donc peuvent commettre autant d'erreurs qu'elles veulent,
et ceux qui vous reprochent, vous jettent la pierre de l'obscurantisme religieux, comme si cacher la nuit de l'homme pouvait l'empêcher d'exister.

L'enfer, c'est cette deuxième mort, parole du CHRIST, qui recycle l'âme divine pour "l'enfer-mer" dans un cycle diabolique, où le cristal pur divin devient du charbon noir qui absorbe la lumière au lieu de la diffuser.
C'est du "vampirisme" énergétique, la destruction de l'être qui se prête à cette mort éternelle, parce qu'il a voulu non pas "être", mais "avoir".
Avoir des biens, non pas le Bien, mais des biens matériels, temporels, sans ou avec intérêts comme de l'argent pour briller aux yeux des gens.
Oublieux des cieux, cet homme meurt et perd son âme.

Merci pour cet article d'une profondeur abyssale, courageux et décisif, comme le choix entre la vie de l'homme sans Dieu, souvent réussi sur cette terre vouée au Veau d'Or, et la Vie éternelle de l'Homme avec Dieu, sans séparation, donc le Paradis !
Son Royaume n'est pas de ce monde.
Ne l'oublions jamais.
... Voir plus ...
Auriolle Jean-Marie(diacre) 10/08/2015 08:27

Bonjour,


Je me permets de vous envoyer le témoignage du Père Amantini(qui va être béatifié) et qui fût le grand exorciste de Rome


Voir ci-dessous:


Merci


JM


P. Candido Amantini


En 2012, était ouverte à Rome la cause de béatification et de canonisation du P. Candido Amantini, prêtre passioniste qui a été pendant 36 ans l'exorciste de l’Etat du Vatican et du diocèse de Rome à la Scala de Santa.


Son plus célèbre disciple (considéré comme son successeur), Don Gabriele Amorth, 87 ans, a souhaité participer à la cérémonie d'ouverture de son procès en canonisation. Le prêtre paulinien, qui a récemment publié le livre The Last Exorcist (Le dernier exorciste), a souhaité évoquer le souvenir du prêtre passioniste et parler de l'époque où le diable a parlé de l'Enfer à son professeur.


Don Amorth, êtes-vous heureux ? Le père Candido va devenir bienheureux.
Don Amorth : C’est pour moi une grande joie, le père Candido était un homme de Dieu ! Toujours serein, toujours souriant, jamais en colère, même avec le diable ! Tout le monde parlait de lui, il était très connu à Rome, où il a exercé sa fonction d’exorciste sans interruption.


Que retenez-vous de votre professeur ?
Don Amorth : Il était doté de charismes particuliers. Par exemple, il lui suffisait de voir une photographie pour déterminer si une personne avait besoin d'un exorcisme ou d’un traitement médical... Je vais vous raconter une histoire. Un jour, j'étais avec lui et il m'a montré trois photographies qu’on lui avait apportées. Il a pris la première, représentant un homme, et m'a dit : « Voyez-vous, Don Amorth? ». Et j’ai répondu : « Je ne vois rien ». Et lui : « Cet homme n'a besoin de rien ». Puis il a pris la photo d'une femme et m’a demandé à nouveau : «Voyez-vous, Don Amorth ?», et moi de nouveau : « Je ne comprends rien, Don Candido ». Lui : « Cette femme a grandement besoin d’un traitement médical, elle a besoin de voir un médecin, pas un exorciste ». Enfin, il a pris la troisième photo, celle d’une jeune femme : « Voyez-vous, père Amorth? Cette jeune femme a besoin d'un exorcisme, ne voyez-vous pas ? " Et je lui ai répondu: «Père Candido, je ne vois rien ! Je vois seulement si quelqu'un est beau ou laid. Et pour être tout à fait honnête, cette jeune femme n'est pas mal du tout ! ». Il éclata de rire ! J'avais fait une plaisanterie, mais lui avait déjà compris que cette fille avait besoin de Dieu.


Vous avez dit que le Père Candido ne se fâchait jamais, pas même avec le diable. Satan avait peur de lui ?
Don Amorth : Il en avait très peur, il tremblait devant lui ! Il s’enfuyait immédiatement. En réalité, le diable a peur de nous tous, il nous suffit de vivre dans la grâce de Dieu!


Évidemment, vous avez assisté aux exorcismes de Don Amantini...
Don Amorth : Bien sûr ! J’y ai assisté pendant six ans. J'ai été nommé exorciste en 1986 et, à partir de là, j'ai pratiqué des exorcismes avec lui. Puis en 1990, deux ans avant sa mort, j’ai commencé à opérer seul, car il avait cessé de les pratiquer. Si quelqu’un venait à lui, il répondait : « Allez voir le Père Amorth ». C’est pourquoi on me considère comme son successeur…


Le P. Candido était-il ironique même avec le diable ?
Don Amorth : Je vais vous raconter une histoire très importante pour vous aider à comprendre une vérité. Vous devez savoir que, quand il y a un cas de possession diabolique, un dialogue s’instaure entre l'exorciste et le diable. Satan est un grand menteur, mais parfois le Seigneur l'oblige à dire la vérité. Une fois que le père Candido libérait une personne après de nombreux exorcismes, avec son ironie habituelle il a dit au diable : « Va-t-en, le Seigneur a créé pour toi une petite place toute chaude, il t’a préparé une jolie petite demeure où tu ne souffriras pas du froid ». Mais, l’interrompant, le diable lui a lancé : « Tu ne comprends rien du tout ». Que voulait-il dire ? Quand le diable interrompt en disant quelque chose comme ça, c’est que Dieu lui a imposé de dire la vérité. Et cette fois-ci, c’était d’une importance extrême. Les fidèles me demandent souvent : « comment est-il possible que Dieu a créé l'enfer, pourquoi a-t-il pensé à un lieu de souffrance? ». A ce moment-là, le diable a répondu aux provocations du P. Candido en révélant une vérité importante sur l'Enfer : « Ce n’est pas Lui, Dieu, qui a créé l’Enfer. C’est nous ! Il n’y avait même pas pensé ! ». Donc, dans le plan de la création de Dieu, l'existence de l'Enfer n'avait pas été envisagée. Ce sont les démons qui l’ont créé ! Au cours des exorcismes, j'ai souvent demandé au diable : « Avez-vous créé l’Enfer ? Et sa réponse a toujours été la même : « Nous avons tous coopéré ».


Quels conseils le Père Candido vous a-t-il donné ?
Don Amorth : Il m'a donné de nombreux conseils, surtout dans les deux dernières années de sa vie. Le plus important ? Etre un homme de foi et de prière, et toujours demander l'intercession de la Très Sainte Vierge. Et puis toujours être humble, car un exorciste doit savoir qu'il ne vaut pas une chique sans Dieu. C'est le Seigneur qui fait le travail d'exorcisme. S’Il n’intervient pas, l’exorcisme ne vaut rien.


Article repris de Stanze Vaticane
Traduit de l'anglais par Elisabeth de Lavigne


Frère Prem Bhai

... Voir plus ...
bubbleRight aleteia Mgr Dominique Le Tourneau

Père Dominique Le Tourneau, chapelain de Sa Sainteté, canoniste, écrivain et poète, prêtre de la prélature de l’Opus Dei, a publié environ deux cents articles scientifiques de revues, dictionnaires et encyclopédies juridiques, théologiques, historiques et de spiritualité, ainsi qu’une vingtaine d’ouvrages. Il enseigne au Studium de droit canonique de Lyon.

Ses livres
Ses liens

Pour proposer un contenu intéressant sur ce thème

cliquez-ici

Top Vidéos

Le Cathologue : Peur de l'enfer ?
Le Cathologue : "On ira tous au paradis" chantait Michel Polnareff...
Jérôme mène son enquête. Mais basculera-t-il du côté obscur de la force ?
star aleteia star aleteia star aleteia star aleteia 3min33sec

Top Vidéos

Le Jugement dernier, une catéchèse illustrée à Albi
La cathédrale Sainte-Cécile d'Albi abrite un chef-d’œuvre, une monumentale fresque du 15è siècle représentant le Jugement dernier. Elle peint le sort réservé aux élus d'un côté et aux damnés de l'autre, selon la vie qu'ils ont mené sur terre. Catéchisme et chemin spirituel d'hier et d'aujourd'hui.
star aleteia star aleteia star aleteia star aleteia 3min39sec

Top Vidéos

Why would God create someone knowing they would go to hell ?
Tim Staples, directeur du département de l’apologétique et de l’évangélisation de « Catholic Answers », répond à une question d’un auditeur : pourquoi Dieu aurait-il créé une personne tout en sachant qu’elle ira en enfer ? (vidéo en anglais).
star aleteia star aleteia 7min26sec

Achats recommandés

L'au-delà : l'enfer et le paradis...
L'au-delà : l'enfer et le paradis...
Ce dossier (Hors Série de La Vie) propose un parcours chronologique des différentes conceptions de la vie après la mort et des multiples questionnements de l'homme à travers les époques sur l'au-delà, la séparation de l'âme et du corps, le bien et le mal, etc.
star aleteia star aleteia star aleteia star aleteia star aleteia

Achats recommandés

Père Gabriele AMORTH: Dieu plus beau que le diable
Ouvrage d'un homme au long parcours de vie qui a réfléchi en profondeur sur la relation de l'homme à Dieu. Les choses sont dites simplement avec une étonnante acuité.
Ce testament spirituel est paradoxalement à la portée de tous sur des sujets de fond voire brûlants !
Un message fort du plus célèbre exorciste italien dont on ressort grandi !
Edifiant !!!
star aleteia star aleteia star aleteia star aleteia

Achats recommandés

L'enfer
L'enfer
Cette réflexion sur la nature de l'enfer revient sur les idées reçues à son sujet, le Christ salvateur et la destinée de Judas. L'auteur, tenant compte des objections actuelles, affirme que la perspective de la damnation encourage la vie vertueuse et l'espérance du chrétien.
star aleteia star aleteia star aleteia star aleteia

Achats recommandés

Osons reparler de l'enfer
Osons reparler de l'enfer
L'enfer ne fait plus peur puisqu'il a presque entièrement disparu de la mémoire chrétienne. Ce livre ose appeler au courage de la vérité ceux qui n'ont pas oublié la monstruosité dont l'homme est capable. Il reprend la question de l'enfer en tenant compte des études et des objections les plus actuelles.
star aleteia star aleteia star aleteia star aleteia

Achats recommandés

Les fins dernières
Les fins dernières
Ce que l’Église a toujours dit sur les vérités qui touchent à notre vie éternelle : la mort, le jugement, l’enfer et le paradis. Accessible à tous.
star aleteia star aleteia star aleteia