aleteia team

L’Église est aujourd’hui accusée de misogynie. Ce reproche date en fait de l’apparition du féminisme à l’époque contemporaine. L’émancipation très progressive de la femme dans la société civile s’est inscrite dans le cadre d’une sécularisation souvent motivée par un athéisme militant, qui déclarait le christianisme conservateur (voire réactionnaire) et tirait un argument du fait que le clergé est exclusivement masculin. Plus récemment, des croyants ont reconnu ce que le féminisme avait de justifié et se sont mis à réclamer une meilleure reconnaissance de la place et de la mission du « second sexe » dans l’Église, certains allant jusqu’à revendiquer l’ordination de femmes à la prêtrise et même à l’épiscopat – ce qui a d’ailleurs a été réalisé dans diverses dénominations protestantes (sans pour autant enrayer leur recul sociologique). L’examen des réalités historiques révèle cependant que les femmes ont joué un rôle essentiel et parfois décisif dans la vie de l’Église, et que celle-ci a toujours œuvré pour protéger et promouvoir les femmes, tout en maintenant la distinction (c’est-à-dire la non-confusion et la différenciation qui n’implique aucune inégalité) et la complémentarité entre les sexes

Nous proposons ici des approches historiques assez généralistes, pour donner une vue d’ensemble des questions. Les contenus multimédias sont plus précis : ils peuvent être utilisés pour illustrer tel ou tel aspect d’une question plus large.

Documents de référence

Lutter contre l'instrumentalisation du passé nécessite de connaître l'histoire. On ne s'oppose pas au mensonge par des slogans, ni par des mensonges inversés, mais par la quête inlassable de la vérité.  (Jean Sévillia)

L’Église a-t-elle méprisé les femmes ?

Pleinement consciente de la dignité intrinsèque des femmes, qu’elle reconnaît comme égales des hommes aux yeux de Dieu, l'Église leur a apporté une protection que la société n’était pas toujours en mesure de leur fournir, et elle s'est appuyée sur elles pour diffuser la foi, dès les origines du christianisme.

La réponse de Aubrée David-Chapy

Le christianisme a-t-il favorisé l’émancipation des femmes ?

Dans le monde occidental, la philosophie et la théologie chrétiennes ont œuvré en faveur d’une véritable évolution positive de la condition féminine : c’est là que de grandes victoires ont été remportées pour permettre à la femme d’obtenir les mêmes droits que l’homme.

Emanuelle PastoreEmanuelle Pastore La réponse de Emanuelle Pastore

Top Vidéos

L'unité des chrétiens
Un reportage biblique sur la division entre les différentes Églises chrétiennes, utilisable par des catéchistes ou des parents pour lancer une réflexion avec des enfants.
star aleteia star aleteia star aleteia star aleteia star aleteia 3min

Top Vidéos

Le Cathologue : L'Église, misogyne ?
Critique facile et courante : "L'Église fait la part belle aux hommes, quand les femmes doivent se contenter de rôles secondaires, moins valorisants"... FAUX ! insistent Jérôme et Damien. Arguments à l'appui, comme toujours !
star aleteia star aleteia star aleteia 4min01sec

Top Vidéos

Qu'est-ce qu'est le traditionalisme catholique ?
Dans l'Église, le terme de "traditionalisme" est apparu en réaction au concile Vatican II. Un mouvement à ne pas confondre avec l'intégrisme. Explications du Fr. Yves Combeau.
star aleteia star aleteia star aleteia 2min15sec

Top Articles (7)

Pour proposer un contenu intéressant sur ce thème

cliquez-ici

Achats recommandés

Le mythe de la violence religieuse
Le mythe de la violence religieuse
Ce dernier opus du théologien américain bat en brèche l'idée selon laquelle la religion serait inévitablement porteuse de violence et de haine. Cavanaugh montre qu'il est impossible d'isoler les motifs religieux des ressorts politiques de la violence et que ce mythe de la violence religieuse est une manière d'expulser les chrétiens de la sphère publique. Novateur et décapant.
star aleteia star aleteia star aleteia star aleteia star aleteia

Achats recommandés

La femme au temps des cathédrales
La femme au temps des cathédrales
L'ouvrage de référence par la grande historienne des femmes au Moyen-Âge. La thèse de Régine Pernoud : la femme exerce un véritable pouvoir entre le XI et XIIIe siècle, fruit de la révolution de l'Évangile. Ce livre fait entrer dans un monde médiéval au féminin comme peu de livres le font, alternant portraits de grandes dames et tableaux de la vie quotidienne.
star aleteia star aleteia star aleteia star aleteia star aleteia

Achats recommandés

Historiquement incorrect
Historiquement incorrect
Jean Sévilla est un incontournable des points chauds de l’histoire du christianisme. On trouvera dans Historiquement incorrect de très bonnes mises au point sur le Jésus de l’histoire, le Vatican et Hitler, et la colonisation. Sur le sujet de Galilée, on lira le très bon chapitre trois, informatif, complet et très bien écrit. Un outil de référence sur la question.
star aleteia star aleteia star aleteia star aleteia star aleteia

Achats recommandés

L'Ãglise et les femmes
L'Église et les femmes
En 200 pages, l'auteur parcourt 2000 ans d'histoire de l'Église. Plus moderne, plus concis et plus engagé que Régine Pernoud, ce petit livre fait le point sur la place des femmes dans l'Église, des évangiles jusqu'à Benoît XVI. Avec des portraits de femmes par siècle et de nombreuses sources citées.
star aleteia star aleteia star aleteia star aleteia

Achats recommandés

La guerre : un évêque prend la parole
La guerre : un évêque prend la parole
L'auteur se livre dans cet ouvrage à une description critique mais toujours bienveillante des réflexions développées sur le thème de la guerre juste par les auteurs occidentaux depuis les pères apostoliques jusqu’aux auteurs américains les plus récents comme Michael Walzer, en passant par St Augustin, St Thomas, Luther, Locke et Kant sans dégager pour autant une « théorie » de la guerre juste.
star aleteia star aleteia star aleteia

Achats recommandés

Questions brûlantes sur Dieu...
Questions brûlantes sur Dieu...
Dans ce livre, les questions les plus brûlantes sur Dieu trouvent ici des réponses concrètes, brèves et passionnées. Par exemple : L’homme a-t-il inventé Dieu ? Peut-on encore être croyant si la science explique tout ? Jésus-Christ était-il Dieu ? Jésus est-il une personne vivante ? La souffrance est-elle un châtiment de Dieu ? Nos vies sont-elles prédestinées ?
star aleteia star aleteia star aleteia

Achats recommandés

Les controverses religieuses
Les controverses religieuses
Pour les Églises chrétiennes, la controverse est un moyen de se définir. Longtemps l’histoire ecclésiastique lui a fait la meilleure part avant de l’évacuer récemment lorsque l’étude des dogmes est passée de mode laissant la place à une histoire sociale des institutions. Aujourd’hui, il est nécessaire de revisiter l’histoire des controverses religieuses car celle des Églises a profondément changé.
star aleteia star aleteia star aleteia

Achats recommandés

Le christianisme et les femmes
Le christianisme et les femmes
Un ouvrage concis et précis qui traite de la condition des femmes dans le christianisme par les textes et les exemples. Mi-théologique, mi-historique, il aborde le sujet sous l'angle de la relation homme - femme et s'intéresse à la féminité, vécue par les femmes, perçue par les hommes, et à ce qu'elle peut dire aux hommes.
star aleteia star aleteia star aleteia