cover
  ∨ Foi et raisons Science et foi

Pourquoi le transhumanisme est-il dangereux ?

Le transhumanisme ne veut pas simplement nous améliorer grâce aux progrès techniques : il veut un changement d’espèce. Mais il y a des barrières éthiques et des barrières de complexité à franchir. Les abolir induit des risques éthiques, matériels et psychologiques qu’un chrétien ne peut accepter et auxquels tout homme doit réfléchir.
  • 1. 

    L’homme « augmenté » est déjà une réalité en marche. Il suffit de voir ce qui se passe dans les laboratoires américains. Mais il est nécessaire de bien distinguer entre les progrès indéniables dans les champs médicaux, scientifiques, etc. et la vision transhumaniste : on passe d’une question de progrès de l’espèce humaine à la question de changement d’espèce.

  • 2. 

    Pour faire ensuite, hypothétiquement, grandir l’homme, le transhumanisme commence par abaisser sa dignité. Aux États-Unis, les transhumanistes se reconnaissent par le signe H+. Mais avant de faire du +, la réalité est qu’ils font du – ! Leur fantasme du robot anthropomorphe rapproche en effet l’homme de la machine et la machine de l’homme, ce qui est une double erreur.

  • 3. 

    Les transhumanistes défendent une vision simpliste de l’homme, dans une dualité radicale entre corps et esprit  : un corps, mauvais, corrompu et décomposable, retiendrait l’esprit et l’empêcherait d’être immortel. Toutes les découvertes scientifiques depuis les trente dernières années confirment pourtant ce que nous dit notre bon sens : cette dualité ne correspond pas à notre réalité.

  • 4. 

    L’idée simpliste de l’homme débouche sur une ambition suprêmement individualiste. La vision transhumaniste d’un animal isolé, là encore, est à l’opposé de ce que nous enseignent science, bon sens et philosophie : l’homme, par-delà de toute conviction religieuse, est un animal relationnel. Le bonheur conçu comme pure maximisation de nos expériences individuelles, socle de la conviction transhumaniste, correspond à une malheureuse esquisse de ce que nous sommes vraiment.

  • 5. 

    Les obstacles ne sont pas simplement d’ordre éthique. La vision transhumaniste du progrès scientifique se heurte à d’indéniables barrières de complexité. Il y a une vraie naïveté, qui fait froid dans le dos, à croire qu’elles disparaîtront d’elles-mêmes dans les prochaines années. Il s’agit moins de parler d’orgueil que des risques objectifs d’une approche simplificatrice.

2

commentaires

postés

Kraelh 04/01/2016 16:17
1. "on passe d’une question de progrès de l’espèce humaine à la question de changement d’espèce"
=> Oui, cela s'appelle l'évolution. Il se trouve que les transhumanistes pensent que "la loi du plus fort" et les hasards de la génétique ne doivent plus être si prépondérants sur nos destinées

2. "Nos points de faiblesse sont des portes ouvertes sur la communication avec Dieur"
=> Sans doute, mais allez raconter ça à tous ceux qui souffrent de maladies incurables et/ou déblilitantes en les regardant dans les yeux !!! Puis, vous le direz à leurs parents, toujours en les regardant dans les yeux (ayant lu votre article attentivement, je me demande au bout de combien de parents vos "neurones-miroirs" vont vous arreter ?)

3. "La peur de la mort et la mésestime du corps fondent deux chemins transhumanistes"
=> C'est malheureusement pour vous complétement faux. Vous trouverez ici (http://transhumanistes.com/archives/2677) les paragraphes : "Les transhumanistes ont peur de la mort” et "Les transhumanistes sont des gens qui ne s’aiment pas” qui apportent des contre arguments très clairs et très simples

4. "Il vaut beaucoup mieux avoir cent ans de fragilité et de bonheur que mille ans de vie comme cafetière Nespresso"
=> Si quelqu'un veut vous transformer en cafetière Nespresso, attaquez-le vite en justice ! ;) Plus sérieusement, les courants transhumanistes prônent (tous?) la liberté comme principale valeur. Si la technologie ne vous plait pas, refusez-la, mais n'empéchez pas les autres d'en profiter !

Un transhumaniste parmi d'autres
... Voir plus ...
Eric Barcos 01/08/2015 09:39

Bonjour à toutes et à tous,


J\'ai bien apprécié la teneur pleine de vie et d\'espérance de cet article. En peu de mots, son auteur développe des pistes de réflexion essentielles pour qui serait tenté par la séduction d\'une perspective transhumaniste.
De plus, une pensée m\'a toujours retenu de la séduction de ce genre de perspective.
En effet, que l\'on soit croyant ou non, nous sommes bien obligés de constater qu\'au moment de notre naissance, nous sommes entourés par un milieu humain particulier, milieu qui contribuera fortement à forger notre personnalité pour le reste de notre existence. Mais cette constatation concerne le présent. Mon présent, quand je suis encore à l\'âge de l\'enfance, le vôtre, lectrices et lecteurs et bien sûr, les transhumanistes eux-mêmes ne sont pas hors de ce monde ; ils en ont donc fait également l\'expérience. L\'expérience que nous sommes façonnés par notre milieu social de départ.
Maintenant, allons un peu plus loin. Si nous nous intéressons au devenir de l\'humanité, comme semblent le faire les transhumanistes, il n\'est pas dans la bonne mesure de limiter cette humanité à deux temps : le présent et le futur. Réfléchissons aussi au passé.
Cela vous plairait-il d\'être gouverné par des souverains hérités des premiers hommes, disons les pithécanthropes ? Je n\'en suis pas si sûr... Donc, premier écueil : si la mort n\'existait pas, comment progresser avec les mêmes qui auraient bien du mal à se renouveler et nous coinceraient dans des périodes fort anciennes ? Certes, la mort peut être dure, parfois épouvantable lors de conflits ou de graves épidémies, mais l\'humanité qui suit veut dépasser celle qui l\'a précédée. Un tel dépassement aurait-il été pensable avec des chefs tribaux ? J\'en doute encore.
Deuxième écueil : si la mort n\'existait pas, notre terre serait-elle en mesure de contenir tous les humains depuis des millions d\'années ? J\'en doute vraiment !
Ce qui entraîne le troisième écueil : l\'eugénisme évoqué par l\'auteur de l\'article. Comment l\'homme serait-il perçu par ses semblables ? Comme une menace. Oui. Pas de place pour l\'autre, sauf dans les limites restreintes de l\'eugénisme. L\'inhumanité serait notre seule religion. La vie ne vaudrait guère la peine d\'être vécue. Pas de développement d\'arts, de sciences, de technologies, pas de démocratie possible avec un tel système. Jésus nous met en garde : \" Si le grain ne meurt, il restera seul ! \"
Le transhumanisme nous apparaît donc pour ce qu\'il est : une supercherie à visée totalitaire régie par des hommes sans scrupules, prêts à abolir une humanité qu\'ils déjà reniée pour eux-mêmes. De dangereux apprentis-sorciers étrangers à toute sagesse, qui jouent avec les angoisses d\'autres hommes, dont certains ont un pouvoir politique, mais pas la sagesse que confère un tel pouvoir et qui devrait leur dicter de se défier d\'une séduction transhumaniste réduisant l\'homme à son seul présent ou à un avenir pré-programmé. Le transhumanisme ? Bienvenue dans l\'enfer sur terre !

... Voir plus ...
bubbleRight aleteia Yves Caseau
La réponse de Yves Caseau

Head of Digital Agency chez Axa 
Ancien élève de l'ENS (Ulm), Yves Caseau est membre de l'Académie des Technologies et de l'Académie catholique de France.

Documents de référence

« Je te bénis, père, Seigneur du ciel et de la terre, d'avoir caché cela aux sages et aux intelligents et de l'avoir révélé aux tout-petits. Oui, père, car tel a été ton bon plaisir »
(Lc 10,21)

Pour proposer un contenu intéressant sur ce thème

cliquez-ici

Top Vidéos

L'homme entre science et religion
Depuis la nuit des temps, l’Homme s’interroge sur l’origine de ce monde qui l’entoure et qui l’a engendré. Six scientifiques, théologiens, chercheurs de sens, croyant avant tout à un ordre possible de l’univers, s'interrogent et témoignent. Prix du meilleur Film Spirituel Européen 2008.
star aleteia star aleteia star aleteia star aleteia star aleteia 53min19sec

Top Vidéos

Science et foi sont-elles incompatibles ?
Excellente intervention de Michel Morange, de l'Académie catholique de France, qui apporte un éclairage juste et précis sur cette question essentielle pour le monde d'aujourd'hui.
star aleteia star aleteia star aleteia star aleteia 6min58sec

Top Vidéos

Académie catholique de France : Xavier Emmanuelli
La science et la religion se sont souvent opposées. Parfois aussi, elles ont tenté de se réconcilier quitte à faire des concessions majeures dans leurs présupposés. En fait, ces deux démarches sont parallèles et on peut les envisager chacune, science et religion, sans contradiction...
star aleteia star aleteia star aleteia 5min58sec

Top Vidéos

Académie catholique de France : Odile Macchi
Que dire de la science quand, d'un côté, les progrès fulgurants veulent affranchir les hommes de la fragilité de leur condition de créature, et de l'autre, des courants écologiques rejettent sans discernement d'énormes efforts de recherche quand il s'agit de nucléaire ou de produits transgéniques ?
star aleteia star aleteia star aleteia 6min55sec

Top Vidéos

Académie catholique de France : Monique Becker
Dans l'élargissement des échanges internationaux, la foi ne dépend d'aucun culture et elle peut les épouser toutes. Elle invite à reconnaître et à développer les contributions et connaissances au service de l'humanité qu'ont suscité les grandes religions, chacune à sa manière.
star aleteia star aleteia star aleteia 9min01sec

Top Vidéos

Stratégie pour éviter les conflits entre science et foi
L'équipe du site Science et Foi nous enseigne une bonne approche pour éviter les conflits inutiles entre les découvertes scientifiques et la Bible.
star aleteia star aleteia star aleteia 6min6sec

Top Vidéos

Vers un réenchantement du monde
Les retrouvailles entre science et religion après des années de séparation : de l'infiniment grand à l'infiniment petit, de l'étude de la vie à l'étude de la conscience, les formidables révolutions conceptuelles qui ont eu lieu au cours du XXè siècle changent notre vision de l'homme et du monde.
star aleteia star aleteia star aleteia 109min

Top Vidéos

Dans le Credo, que recouvre le « monde invisible » ?
Mille questions à la foi : Dans le credo, on parle du monde invisible. Qu’est-ce que cela recouvre ? - Sophie de Villeneuve pose la question au père François Euvé, jésuite et rédacteur en chef de la revue Etudes.
star aleteia star aleteia 12min47sec

Top Vidéos

Dieu et la Science
Un animateur reçoit les frères Bogdanov autour de leur livre "La Pensée de Dieu" puis Luis Gonzalez-Mestres, physicien chercheur au CNRS, pour parler des rapports entre science et religion et aborder la question des origines de l’univers.
star aleteia star aleteia 67min23sec

Top Articles (7)

Sites Recommandés

Achats recommandés

Notre existence a-t-elle un sens ?
Notre existence a-t-elle un sens ?
Un parcours de l'infiniment petit à l'infiniment grand à travers les sciences de la vie et de la terre qui apporte des éléments de réflexion concernant la question du réel et le darwinisme.
star aleteia star aleteia star aleteia star aleteia star aleteia

Achats recommandés

Sciences, obstacles ou chemins vers Dieu ?
Sciences, obstacles ou chemins vers Dieu ?
Sur l'inéluctable question du rapport science et foi, Philippe Quentin nous livre une réflexion approfondie, claire et argumentée. L'auteur sonde les oppositions réelles et apparentes de l'une avec l'autre, examine leur mutuel apport et repense leur articulation sur fond de recherche commune de la vérité.
star aleteia star aleteia star aleteia star aleteia

Achats recommandés

Jean-Guilhem XERRI : A quoi sert un Chrétien ?
Et si le christianisme ne faisait que commencer ? Et si le monde avait plus que jamais besoin de l'Evangile ? Avec ce livre, ces questions qui semblent s'apparenter à une fiction deviennent réalité. Biologiste médical des hôpitaux, la conviction de l'auteur est que, sans celles et ceux qui acceptent d'ouvrir leur intelligence à leur coeur, la planète risque un abîme sans précédent.
A lire !!!
star aleteia star aleteia star aleteia

Achats recommandés

Découvrir Dieu grâce à la science
Découvrir Dieu grâce à la science
La science peut-elle mener à Dieu ? L'interrogation des rapports entre science et foi n'est pas neuve. Mais ici, c'est un esprit scientifique, positiviste donc, qui tente d'apporter des éléments de réponse avec toutes les précautions qui conviennent. L'auteur conclut qu'un sérieux bout de chemin dans la recherche raisonnée de l’idée de Dieu fournit une preuve indirecte de son existence.
star aleteia star aleteia star aleteia

Achats recommandés

Questions brûlantes sur Dieu...
Questions brûlantes sur Dieu...
Dans ce livre, les questions les plus brûlantes sur Dieu trouvent ici des réponses concrètes, brèves et passionnées. Par exemple : L’homme a-t-il inventé Dieu ? Peut-on encore être croyant si la science explique tout ? Jésus-Christ était-il Dieu ? Jésus est-il une personne vivante ? La souffrance est-elle un châtiment de Dieu ? Nos vies sont-elles prédestinées ?
star aleteia star aleteia star aleteia

Achats recommandés

La pensée de Dieu
La pensée de Dieu
Igor et Grichka Bogdanov poursuivent leur exploration de l'Univers et leur quête d'un sens. Une fois de plus, ils tentent de répondre à la question sur laquelle butent toujours les scientifiques : par quel miracle tout a été si bien réglé pour que notre Univers voit le jour ?
star aleteia star aleteia star aleteia

Achats recommandés

Création par évolution
Création par évolution
Cet essai montre comment la notion chrétienne de création assume les découvertes scientifiques et s'y renouvelle, tout en situant la place de l'homme dans la nature qui évolue. Jean-Michel Maldamé, dominicain, est membre de l’Académie pontificale des sciences. Il travaille sur le rapport entre science et religion en lien avec des scientifiques, enseignants et chercheurs.
star aleteia star aleteia star aleteia

Achats recommandés

La carte du paradis : l'au-delà est une réalité
La carte du paradis : l'au-delà est une réalité
Un essai alléguant la supériorité de la spiritualité sur la matière. Se fondant sur des expériences de morts imminentes et sur les grandes traditions philosophiques et religieuses, mêlant avis de scientifiques et de religieux, l'auteur s'interroge sur l'amour, la vie, la réalité et la mort.
star aleteia star aleteia star aleteia

Achats recommandés

Réinventer le sacré, nouvelle vision de la science
Réinventer le sacré, nouvelle vision de la science
A partir de la biosphère, de la neurobiologie et de l'économie, l'auteur tente d'établir un terrain d'entente entre la religion et la science en redéfinissant Dieu comme la créativité naturelle et incessante existant dans l'univers. Il s'interroge sur la possibilité d'auto-organisation des systèmes naturels. Un essai qui propose un nouvel angle dans les débats sur le créationnisme.
star aleteia star aleteia star aleteia