cover
  ∨ Histoire Inquisition

L'Inquisition : perversion de la mission de l'Église ?

L’Inquisition était chargée de la santé spirituelle des chrétiens. L’Église s’est repentie du consentement donné à des méthodes de violence au service de la vérité, mais replace ces faits – déformés dans l’opinion – dans leur contexte historique.
  • 1. 

    L’Inquisition (du latin « enquêter ») est un tribunal d’Église, dont la mission était la répression de l’hérésie. Formalisée au Moyen-Âge et active jusqu’au XIXe siècle, l’Inquisition a recouvert trois réalités différentes : l’Inquisition médiévale (XIIIe - XVe siècles), l’Inquisition espagnole (1478-1820) et l’Inquisition romaine (à partir de 1542), qui n’ont pas agi partout avec les mêmes objectifs ni la même intensité.

  • 2. 

    L’Inquisition espagnole - réputée la plus dure - est refondée au XVe siècle dans un royaume en quête d’unité. Ses excès s’expliquent en partie par un contexte de grandes tensions sociales et religieuses, à la fin de la Reconquête sur les Maures.

  • 3. 

    Attention aux jugements de valeur anachroniques. Le principe de l’Inquisition appartient à un temps révolu : la justice avait partout recours a des méthodes violentes, et l’Église était, aux côtés des pouvoirs civils, la garante du lien social de cette époque. Dans un contexte où la société civile était adossée à la société religieuse, et inversement, elle a introduit dans la gestion du religieux des formes d'action propres de la gestion civile. Elle était, aux côtés des pouvoirs civils, la garante du lien social de cette époque.

  • 4. 

    L’Inquisition cherchait à sauver les âmes, avant de condamner. Les procédures inquisitoriales nouvelles créées pour identifier les hérétiques marquaient un progrès par rapport à la justice civile de l’époque. Ces procédures ont contribué au fondement de la justice moderne. Certains accusés préféraient même les tribunaux de l’Inquisition à la justice civile.

  • 5. 

    L’Inquisition a autorisé un usage encadré de la force. Elle n’a jamais eu le pouvoir de condamner à mort, mais elle livrait au bras séculier pour l’application de la sentence. L’Inquisition espagnole a fait dix mille victimes en six siècles : c’est trop, mais c’est peu au regard des cinquante mille sorcières brûlées dans le monde protestant au début du XVIIe siècle. Ailleurs, la peine de mort est restée un châtiment parmi d’autres, qui devient exceptionnel dès la fin du XIIIe siècle.

  • 6. 

    Il reste que les chiffres ne changent rien au fond : un seul tué au nom du Christ est déjà un scandale. L’Église a demandé « pardon pour le consentement donné à des méthodes d’intolérance et même de violence » (saint Jean-Paul II). Quelle autre institution assume ainsi 2000 ans d’histoire en vérité ?

2

commentaires

postés

Hélène 08/09/2016 08:56

Le contexte historique n'était pas tendre : on en a un témoignage dans le roman de Tristan et Yseut ainsi que dans de nombreux témoignages historiques.

... Voir plus ...
Hélène 08/09/2016 07:12

C'est une vision idyllique de l'inquisition. Pourtant quelque chose ne correspond pas à vos propos. La condamnation à mort de Jeanne d'Arc montre toute la perversité d'une institution , ainsi que la douleur de la victime. Tout y est filmé "par écrit" pas à pas, non pas pour mille ou deux mille personnes, mais pour une seule. Ainsi, on ne saura jamais le mal exact qu'a fait l'inquisition, mais on a un témoignage écrit de A jusque Z. Il reste aussi les instruments de torture. on dit peu qu'une compagne de Jeanne a été brûlée à Paris. On n'en parle pas, ....parce qu'elle n'était pas sainte, elle n'était pas l'Envoyée de Dieu et de Saint Michel. A-t-elle moins souffert? c'est une terrible injustice ... Il semble que les inquisiteurs aient repris toute la panoplie des peines abandonnées par les Romains, lorsqu'ils martyrisèrent tant de personnes : le feu ( saint Polycarpe) et la torture raffinée.. en effet dans l'humain il y a une tendance à aimer faire souffrir son semblable. Il y avait aussi tout un rituel ( le san benito) est ce vraiment cette religion que le Christ prêchait, même quand il a parlé de bourreau et de prison pour ceux qui ne savent pas pardonner? était-il tellement plus douloureux d'être gazé sous Hitler que brûlé vif sous l'Inquisition en tant que juif, de sorte que personne ne fera le rapprochement? En bref , ne serait ce pas de l'inquisition dont Marie à La Salette, née avant notre ère, nous parle lorsqu'elle dit, ce ne sera un secret pour personne, Rome perdra la foi et deviendra le siège de l'Antéchrist?

... Voir plus ...
bubbleRight aleteia Jean-Pierre Dedieu
La réponse de Jean-Pierre Dedieu

Jean-Pierre Dedieu, directeur de recherche au CNRS, enseigne l'histoire moderne. Spécialiste reconnu de l’histoire de l'Espagne, il a consacré sa thèse à l'Inquisition espagnole et a été consulté par le Saint Siège lors de commissions théologiques sur la mémoire de l’Église.

Ses livres

Pour proposer un contenu intéressant sur ce thème

cliquez-ici

Top Vidéos

Question à un prêtre : L’Église et l’Inquisition
L’Inquisition, boulet pour l’Église depuis sept siècles ? Un prêtre débusque les ambiguïtés de l’Inquisition et fait un sort aux idées reçues les plus tenaces.
Le plus : un support moderne pour une parole d’Église décomplexée. Le moins : on regrette de rester un peu en surface du sujet.
star aleteia star aleteia star aleteia star aleteia 2min20sec

Top Vidéos

Dieu Merci : L’Église et l’Inquisition
L’Inquisition dans toute son épaisseur historique. Sur le plateau de Direct 8, Grégory Woimbée, prêtre, théologien et historien, répond aux questions incontournables : les Cathares, la torture, Église et société au Moyen-Âge.
star aleteia star aleteia star aleteia 40min40sec

Top Vidéos

Les Dominicains et l'Inquisition
L’Inquisition : un héritage empoisonné pour l’ordre dominicain ? Tour d’horizon convaincant proposé par un dominicain historien. Attention : à 4’23, la séquence video se répète.
Le plus : une lecture apaisée et précise de l’Inquisition.
Le moins : une qualité vidéo qui pourrait être améliorée.
star aleteia star aleteia star aleteia 6min40sec

Achats recommandés

L'Inquisition
Petit guide pratique pour novices, cette synthèse de référence est le point de départ et d’arrivée incontournable sur le sujet. Parcourant six siècles d’histoire avec aisance, Jean-Pierre Dedieu raconte, analyse, explique la vie des tribunaux inquisitoriaux du Languedoc à Rome via l’Amérique Latine et l’Espagne – sa spécialité. Non réédité : à se procurer d'occasion.
star aleteia star aleteia star aleteia star aleteia star aleteia

Achats recommandés

LâÃglise et lâInquisition
L’Église et l’Inquisition
Un prêtre historien et docteur en théologie examine l’Inquisition dans l’histoire de l’Église. Un trésor de clarté qui réussit le pari d’échapper au dialogue de sourds « légende noire contre légende dorée ». Le premier chapitre est un modèle de réflexion scientifique sur la notion d'hérésie.
star aleteia star aleteia star aleteia star aleteia star aleteia

Achats recommandés

Hérésie et inquisition dans le Midi de la France
Hérésie et inquisition dans le Midi de la France
Études sur l'hérésie cathare en Languedoc du XIIè siècle au début du XIVè siècle : ses origines, ses caractéristiques, sa place dans le contexte religieux social et politique de l'époque, les raisons de sa disparition.
Un excellent livre qui va à l'encontre des idées reçues sur le catharisme méridional.
star aleteia star aleteia star aleteia star aleteia

Achats recommandés

L'Inquisition : enquête historique
L'Inquisition : enquête historique
Historien réputé, Didier Le Fur plonge dans les rouages de la justice inquisitoriale en France au Moyen Âge. Il livre une contre-enquête historique, rigoureusement documentée, qui permet de se familiariser avec l’Inquisition médiévale, et le phénomène de la chasse aux sorcières. Attention : l’Inquisition espagnole n’est pas couverte par cette étude.
star aleteia star aleteia star aleteia star aleteia

Achats recommandés

L'administration de la foi
L'administration de la foi
L'Inquisition de Tolède et les vieux-chrétiens.
L’Inquisition replacée dans son contexte, grâce à une nouvelle méthode de fouille dans des archives inquisitoriales inédites. La thèse de Jean-Pierre Dedieu fait référence sur la torture, et permet de comprendre cet instrument répressif au service d’une pédagogie de la foi. Pour qui veut en savoir plus. Style agréable et rigueur scientifique.
star aleteia star aleteia star aleteia

Achats recommandés

Les mots de l'Inquisition
Les mots de l'Inquisition
Petit dictionnaire pour les curieux. On se repère facilement dans ce répertoire d’articles, qu’on pourra utiliser à deux niveaux : des définitions simples, pour clarifier un phénomène complexe, et des prises de position plus audacieuses de l’auteur. Jean-Pierre Dedieu explique l’Inquisition en historien.
star aleteia star aleteia star aleteia

Achats recommandés

La religion cathare
La religion cathare
Michel Roquebert est le spécialiste reconnu des Cathares : il livre ici un magistral exposé de leurs rites et croyances. La synthèse universitaire de référence sur le sujet qu’on consultera pour en savoir plus sur l’hérésie cathare et la répression inquisitoriale.
star aleteia star aleteia