cover

Pourquoi le principe de subsidiarité est-il si important aujourd'hui ?

La subsidiarité, qui doit s’appliquer en tous domaines, est la réponse naturelle et chrétienne au faux débat entre individualisme et collectivisme. Elle est en profondeur « une expression de l’inaliénable liberté humaine » (Benoît XVI).
  • 1. 

    Le principe de subsidiarité signifie que les choses doivent se passer au plus bas niveau possible. C’est un principe logique qui respecte l’homme et sa liberté. « La subsidiarité est une expression de l’inaliénable liberté humaine » (Benoît XVI). L’homme n’est pas un simple individu, mais un être social, donc une personne qui s’épanouit en lien avec d’autres personnes.

  • 2. 

    Historiquement, l’oubli des corps intermédiaires a créé un débat vicié entre individualisme et collectivisme. Dès le XIXe siècle, l’enseignement social de l’Église a dénoncé cet oubli des corps intermédiaires.

  • 3. 

    En 1931, Quadragesimo anno définit la subsidiarité comme « un principe essentiel » et « grave ». Il ne faut pas confondre la subsidiarité avec la seule décentralisation. La subsidiarité n’est pas non plus un principe de non-intervention, car, comme le disait saint Jean-Paul II, « la dimension sociale de l’homme ne s’épuise pas dans l’État ».

  • 4. 

    Le principe de subsidiarité a été assez récemment reconnu publiquement, au niveau européen. Mais son application au niveau de l’Europe se fait aujourd’hui à contresens. L’Europe a mis en place une subsidiarité à l’envers. Il y a de nombreux dysfonctionnements dans l’application du principe de subsidiarité en Europe.

  • 5. 

    En pratique, le principe de subsidiarité devrait s’appliquer aussi à l’intérieur de chaque institution, y compris les entreprises. Celles-ci ont découvert tardivement les bienfaits du principe de subsidiarité. L’Éducation nationale gagnerait beaucoup à renoncer à son monopole. La décentralisation n’est pas réelle tant qu’il n’y a pas d’autonomie réelle. De même, l’obligation de s’assurer n’implique pas que ce soit auprès d’une unique institution étatique. Plus largement, une autorité morale, souhaitable au niveau mondial, ne pourrait reposer que sur le principe de subsidiarité.

  • 6. 

    La critique de l’État catalogue ceux qui contestent son poids excessif assez automatiquement comme des ultralibéraux, mais il faut sortir de cette fausse dialectique qui est une impasse. Il faut que l’État respecte l’autonomie de la société civile et dialogue avec elle. Sinon, on est pris entre les deux tentations que sont l’individualisme et l’assistanat.

  • 7. 

    Au final, les résultats montrent que les pays les plus respectueux du principe de subsidiarité sont aussi les plus efficaces. On gagnerait beaucoup à s’ouvrir davantage au principe de subsidiarité, non seulement pour le respect de la dignité des personnes, mais aussi en efficacité.

4

commentaires

postés

Bougnies 26/11/2017 20:43

Je ne comprend aucune des deux interventions précédentes. Quant au principe de subsidiarité que ne comprend pas la première intervenante, il me semble assez simple de considérer que l'heure à laquelle vous décidez de descendre votre poubelle chaque matin est une décision qui, a priori, ne concerne que vous et qu'elle ne demande pas l'intervention de la commune. Il en est de même pour tous les autres sujets ! Bonne relecture, qui semble indispensable y compris au second intervenant.

... Voir plus ...
Eve 25/11/2017 23:12

La révolution française voulait détruire la religion Catholique représentée par le Roi, le Clergé et les Nobles. Après les avoir fait mourir par la guillotine et autres moyens funestes, les révolutionnaires se sont attaqués à toutes les organisations qui appliquaient les principes de l'Evangile, les corporations, les hôpitaux, l'enseignement... " Les sentiments religieux du passé ont disparu des lois et des institutions publiques et ainsi, peu à peu, les travailleurs isolés et sans défense se sont vu, avec le temps, livrer à la merci de maîtres inhumains et à la cupidité d'une concurrence effrénée. Une usure dévorante est venue accroître encore le mal..." http://w2.vatican.va/content/leo-xiii/fr/encyclicals/documents/hf_l-xiii_enc_15051891_rerum-novarum.html La loi Le Chapelier Isaac en interdisant tout regroupement a définitivement empêché la reconstitution des corporations. Les corporations permettaient à tous de s'exprimer sur son travail, mais dans le respect du niveau supérieur jusqu'au Roi (principe ascendant). (Pourtant ce principe de subsidiarité a aussi été un essai de lutte contre le pouvoir royal : https://fr.wikipedia.org/wiki/Provinces_de_l%27Union ) Ainsi chacun était compris et responsable de sa tâche, si modeste soit-elle chaque tâche est importante. C'était déjà le principe de subsidiarité ou principe d'aide. Le travail de chacun a droit au respect. Par contre, il semblerait que l'avis au niveau le plus bas, ne soit demandé que subsidiairement, au sens d'accessoirement au niveau européen.

... Voir plus ...
JeannotLeChat 22/11/2017 17:48

Je comprends parfaitement l'étonnement légitime de Madame Jacqueline Boisdron. Les fonctionnaires de toutes nationalités ont l'art d'embrouiller les choses simples par un jargon administratif barbare et souvent incompréhensible pour le "vulgum pecus" que je préfère dénommer "commun des mortels". Si on regarde le dictionnaire Larousse, connu de tous, "subsidiaire" signifie "supplémentaire, donné accessoirement pour venir à l'appui de quelquechose de principal". Pour "subsidiarité", le Larousse ne se donne même pas la peine de fournir une définition pour cette belle invention des technocrates destinée à embrouiller les honnêtes gens. En fait, en bon français, le mot "subsidiarité" n'existe pas, si ce n'est dans l'expression "principe de subsidiarité", qui "propose" ?, "recommande" ?, "impose" ? de déléguer verticalement (vers le bas) un pouvoir que le niveau inférieur est capable d'assumer. CHARABIA PRETENTIEUX, la chose n'étant pas en soi regrettable, au contraire !

... Voir plus ...
jacqueline boisdron 03/09/2016 08:57

Pourriez-vous expliquer cela plus simplement ? Je n'arrive pas à comprendre ce qu'est ce "principe de subsidiarité"....!!!!! Liberté de l'homme...? Par rapport à l'Etat ??? incompréhensible pour ma faible intelligence !

... Voir plus ...
bubbleRight aleteia Jean-Yves Naudet
La réponse de Jean-Yves Naudet

Jean-Yves Naudet est professeur émérite d'économie à la Faculté de Droit et de Sciences politiques de l'Université d'Aix-Marseille. Il y dirige le Centre de Recherches en Éthique économique et des Affaires, ainsi que le Département d'Économie et la chaire Banque et Mutualisme. Par ailleurs, il enseigne la doctrine sociale de l'Église au séminaire Saint-Luc d'Aix en Provence et au séminaire Jean-Marie Vianney d'Ars. Il préside l'Association des Économistes catholiques, et il est vice-président de l'Association internationale pour l'Enseignement social chrétien. Il est également membre du Corps académique de l'Académie catholique de France.

Ses livres

- La Doctrine sociale de l'Église, une éthique économique pour notre temps, tome 1 Presses universitaires d'Aix-Marseille (PUAM), 2011.
- Propos d'éthique, PUAM, 2012
- La Subsidiarité, (collection du Centre d'Éthique économique), PUAM, 2014 
- L'Ethique de l'entrepreneur, PUAM 2015
- La Doctrine sociale de l'Église, une éthique économique pour notre temps, tome 2, PUAM, 2015
- Les rythmes de la vie en société, (publication collective des économistes catholiques), PUAM, 2016, 

Ses liens

Documents de référence

L'enseignement et la diffusion de la doctrine sociale font partie de la mission d'évangélisation de l'Église. (Jean-Paul II)

Pour proposer un contenu intéressant sur ce thème

cliquez-ici

Top Vidéos

Gustavo Gutiérrez, « une Église pauvre pour les pauvres »
En s'appuyant sur cette déclaration du pape François, Gustavo Gutiérrez, connu comme le père fondateur de la théologie de la libération, revient sur son engagement (celui de toute une vie) auprès des pauvres et à 10:48, Gutiérrez s'exprime sur les polémiques nées de cette théologie. Un grand témoin.
star aleteia star aleteia star aleteia star aleteia 25min12sec

Top Vidéos

Académie catholique de France : Madame de la Garanderie
Six dispositions législatives et techniques (entre 2004 et 2015) n'ont pas permis de dynamiser le dialogue social. La qualité du dialogue social, aux conséquences réelles pour le développement et l'emploi, repose sur les personnes et leur volonté de recherche de l'intérêt commun.
star aleteia star aleteia star aleteia 8min55sec

Top Vidéos

Académie catholique de France : Peter McCormick
La rencontre avec des sans-abris crée en nous un malaise tant un geste d'aide semble superflu. Un refus d'aider génère un sentiment de culpabilité. Dans les 2 cas, nous perdons notre bien-être. N'oublions-nous pas alors le « besoin éthique » de leur dénuement ? Un besoin bien réel et à redécouvrir.
star aleteia star aleteia star aleteia 7min59sec

Top Vidéos

Travailler pour les autres
Documentaire sur le sens du travail et des initiatives originales qui ont rendu à 19 Latino-Américains leur droit au travail. Leurs témoignages bouleversants montrent que la doctrine sociale de l'Église reste actuelle sur ce continent qui a vu naître les mouvements de la libération au XXè.
star aleteia star aleteia star aleteia 26min58sec

Top Vidéos

La finance selon Benoît XVI
Le pape Benoit XVI parle de la finance dans son encyclique « Caritas in Veritate ». La crise économique n’a pas seulement une cause technique mais aussi une cause morale, éthique. Des professionnels de la finance et la banque commentent. Une émission "Les Mardis des Bernardins".
star aleteia star aleteia star aleteia 51min00sec

Top Vidéos

Être auprès des pauvres, c'est l'Évangile, pas le communisme
Le pape s’adresse aux mouvements populaires et les invite à construire des structures sociales alternatives, et à dépasser le paternalisme.
Le plus : la parole du pape.
star aleteia star aleteia 1min26sec

Top Vidéos

Dom Helder Camara
Cette émission consacrée à l’archevêque brésilien Dom Helder Camara (1909-1999) permet de saisir les enjeux d’une théologie qui se fait d’en bas, à partir des pauvres. Avec le journaliste José de Broucker et le P. Philippe Kloeckner, du pôle Amérique Latine pour la Conférence des Evêques de France.
star aleteia star aleteia 52min09sec

Top Articles (15)

Achats recommandés

Compendium de la doctrine sociale de l'Ãglise
Compendium de la doctrine sociale de l'Église
Cette présentation organique de la doctrine sociale de l'Église répondant à l'un des souhaits du pape Jean-Paul II est organisée autour de trois thèmes : Le dessein d'amour de Dieu pour l'humanité, la famille, cellule vitale de la société, la doctrine sociale et l'action ecclésiale.
star aleteia star aleteia star aleteia star aleteia star aleteia

Achats recommandés

Ãconomie de communion
Économie de communion
Synthèse de seize années de réalisations de l'économie de communion (lancée par les Focolari au Brésil). 800 entreprises ont adhéré à ce projet basé sur le partage avec des personnes dans le besoin. L'ouvrage présente l'aventure d'une quinzaine de ces entreprises.
star aleteia star aleteia star aleteia star aleteia star aleteia

Achats recommandés

Pauvre pour les pauvres
Pauvre pour les pauvres
Mi-essai, mi-témoignage. Une analyse claire de la théologie de la libération par le cardinal Müller. On trouvera de très belles pages sur le travail du théologien, qui éclaire le divin au service de l’humain. Le dernier chapitre, écrit à plusieurs voix, fascinera les lecteurs avec le récit d'un évêque allemand à la rencontre des favelas péruviens au cœur de la mission de l'Église.
star aleteia star aleteia star aleteia star aleteia star aleteia

Achats recommandés

Catholix reloaded Essai la vérité du christianisme
Catholix reloaded Essai la vérité du christianisme
Réfuté, le christianisme ? Désintégré par les savoirs modernes ? Ce sont plutôt les préjugés contemporains à son sujet qui sont mal en point et ressortent désormais vides, artificiels, dépassés. Inversant les perspectives l'auteur s'empare de l'urgence et montre en quoi le christianisme est croyable et l'existence de Dieu rationnellement démontrable. Apologétique extrèmement Puissant, à lire, vite
star aleteia star aleteia star aleteia star aleteia

Achats recommandés

Heureux, vous les pauvres
Heureux, vous les pauvres
Le fondateur de la théologie de la libération évoque dans ce recueil de notes l'union nécessaire de la fidélité au Christ avec l'engagement pour la justice mondiale, afin d'endiguer la montée de la misère liée à la mondialisation.
star aleteia star aleteia star aleteia star aleteia

Achats recommandés

Aux côtés des pauvres
Aux côtés des pauvres
Le livre-témoignage de Gustavo Gutiérrez et du cardinal Gerhard Ludwig Müller. Ces deux grands théologiens se sont entretenus pendant plusieurs années sur la théologie de la libération, une des approches théologiques considérées les plus novatrices du XXè siècle. Passionnant.
star aleteia star aleteia star aleteia star aleteia

Achats recommandés

Notre bien commun (pensée sociale de l'Ãglise)
Notre bien commun (pensée sociale de l'Église)
Une brève présentation remarquable des grandes questions de notre temps et surtout un outil de formation exceptionnel : le DVD propose des modules tout faits et très expérimentés pour faire réfléchir les personnes et les groupes.
star aleteia star aleteia