cover
  ∨ À débattre Opinion

Pie XII a-t-il abandonné les juifs lors de la seconde guerre mondiale ?

Pie XII a fait tout ce qu’il a pu pour sauver les juifs, de bien des manières. Il est allé jusqu'à risquer sa vie. Après la guerre, les juifs ont été nombreux à lui rendre hommage. La légende de son indifférence aux juifs n’est diffusée qu’à partir de 1963, par des communistes hostiles à l’Église. Elle va à l'encontre de la vérité historique.
  • 1. 

    Pie XII s’est rendu compte très tôt que ses dénonciations du nazisme entraînaient des représailles violentes et pouvaient se retourner contre les juifs. Plusieurs évêques européens ont déconseillé au pape d’intervenir publiquement et une proportion élevée du clergé européen a péri dans les camps.

  • 2. 

    Le pape a alors mis en place une politique efficace d’actions secrètes, contribuant à sauver en Italie et dans le monde entier des centaines de milliers de juifs. Cette politique d’actions secrètes s’inscrivait dans la continuité de son action personnelle dès ses débuts comme prêtre, puis comme nonce.

  • 3. 

    Sous Pie XII, le Vatican était perçu comme une menace par Hitler. Entre 1943 et 1945, à Rome, le Général Karl Wolff menaça à plusieurs reprises d’enlever le Pape, d’exterminer toute la curie, ou d’occuper le Vatican, tout en prétendant à Hitler que le Pape coopérait.

  • 4. 

    La légende de l’indifférence de Pie XII est née de la pièce de théâtre Le Vicaire de Rolf Hochhuth, jouée en 1963. Or, on sait maintenant qu’elle a été écrite par 2 communistes avec l’aide financière du KGB, pour nuire à l’Eglise, dans le cadre d’une opération baptisée « SEAT TWELVE ». Mais après des années d’enquête, il n’y a aucun document probant pour accuser Pie XII de quoi que ce soit contre les juifs, alors qu’il y a des centaines de témoignages de son action pour eux. Continuer à diffamer Pie XII n’est un service à rendre ni aux juifs, ni à la vérité.

  • 5. 

    Dans l’immédiate après-guerre, tous les juifs et ceux qui avaient vécu les événements ont rendu un hommage unanime aux efforts du Pape. Dirigeants politiques israéliens, savants juifs, rabbins, ou simplement survivants anonymes de l’holocauste, ils ont multiplié les témoignages de remerciement à l’Eglise catholique et à son chef.

0

commentaire

posté

bubbleRight aleteia Gary Krupp
La réponse de Gary Krupp

Juif Américain, Gary Krupp est le président de Pave the way Foundation. Après plusieurs années à des postes de direction dans le secteur biomécanique, il se consacre à la coopération et au dialogue interreligieux, notamment entre Juifs, Chrétiens et Musulmans. Il est l'auteur de nombreux travaux sur Pie XII, dont un rapport publié en 2010. Chevalier des ordres de Saint Grégoire (Vatican) et de Saint Jean (Royaume-Uni), il détient de nombreuses récompenses internationales, et a été l'invité d'institutions prestigieuses, comme la Sorbonne.

Ses livres Ses liens

Pour proposer un contenu intéressant sur ce thème

cliquez-ici